Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour du truck mignon

Hier, après avoir enfin trouvé sur Craigslist une étagère qui me plaisait, il a fallu aller chercher ladite étagère dans East Van. Qu’à cela ne tienne, je louai pour 2 heures un truck Ford, et me voilà partie fièrement (vaguement effrayée) au volant du truck, à la canadienne: Bonnet, Hoodie, Café to go.

Poussez-vous, je sais pas m'arrêter.

Poussez-vous, je sais pas m’arrêter.

À mi-chemin, je décide d’envoyer fièrement un message au copain qui m’avait fait conduire son énorme truck TOUT autour du Stanley park lundi dernier (la confiance, ça s’appelle. Ou l’inconscience, je sais plus, je confonds les 2):

– ”Hey !!! I’m driving my own mini truck today !’

J’attendais une réponse canadienne genre ”Good for you!” ou, ”AWESOME”.

À la place, j’ai reçu ça:

– ”Cute!”.

Cute.

J’ai donc compris que les garçons et les filles, ce sera jamais pareil, même si on essaie de faire tout pareil.