Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour, le mois où j’ai mangé beaucoup de courgettes

Comme chaque année au mois de Juin, je dois décider si je repaye des $ou$ pour garder mon blog et nom de domaine un an ou si j’abandonne. Je paie, donc je post des posts inintéressants pendant une semaine. Allez cette fois, je m’y tiens. (Lol)

Donc voilà. Quel meilleur timing pour poster que le lendemain de mon retour de France, à écouter France Info et France Inter. France Info : Y a Francis Lalanne, FRANCIS LALANNE, qui commente le foot. C’est là que je me rends compte qu’il m’arrive encore d’idéaliser la France, l’exception culturelle….

France Inter : Grève de la SNCF. Euh, c’était pas les infos du mois de … Mars, Avril, Mai ?

En parlant de la SNCF, ceux qui m’aiment prendront le train. Et donc j’ai pris le train (je me comprends). Les gens se lèvent toujours 12 minutes avant d’arriver en gare et poireautent dans le couloir, ça n’a toujours pas de sens, même 12 ans après mon départ.

Dans la catégorie  ”Train Spontané”, BING j’ai demandé à mes parents de me jeter à Valence TGV en rentrant de la French Riviera (Comment vous dites en français, ah oui, la Côte d’Azur) pour choper un train pour Lyon. COMME ÇA. Il faisait 30 degrés dehors, 45 dans la gare, j’aime prendre des risques.

Quoi d’autre pendant ces 3 semaine et demi au bercail ? J’ai mangé beaucoup de ravioles (YAYYYYYY), pas mal de courgettes du jardin (c’était pas dans ma liste de priorités, bien loin derrière un croissant et des pommes noisettes), mais bon. Faut savoir se renouveler.

Image contractuelle de quiche maison aux courgettes.

Image contractuelle de quiche maison aux courgettes. Notez le vin de Bandol à ”18 EUROS LA BOUTEILLE” (je cite mon père quand il me l’a donnée).

J’ai bouclé des chapitres et en ai ouvert d’autres. Bon en vrai, j’en ai ouvert un autre au singulier. J’ai jeté plein de vieux papiers, des notes de cours de DEUG (de DEUG quoi, ça n’existe même plus les DEUG), donné des livres que je ne relirais jamais comme Alexandre Jardin (Alexandre Jardin quoi, ça n’existe même plus Alexandre Jardin), et il n’y a rien de plus thérapeutique de se débarrasser de vieux trucs qui nous ralentissent plus qu’autre chose.

J’aime trouver des signes à de petits détails. Alors peut-être que faire le ménage dans mes vieilles affaires pendant mes 3 premiers jours en France en est un. J’ai fait de la place.

(j’ai pu acheter plein de robes !!!).

2 Responses to “Le jour, le mois où j’ai mangé beaucoup de courgettes”

  1. Marie

    On n’a pas idée du bien que ça fait du faire du tri dans ses affaires !! Tu organises et fait de la place avec les objets, mais aussi dans ta tête… Et du coup la place est libre pour les nouvelles histoires par exemple 😉

Comments are closed.