Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour ou Diams n’était plus Blonde Platine

La vie d’expat c’est la plage, le fun, pas de diner de famille obligatoire (en vrai, ça me manque).

Woot Woot à 5 min de chez moi

Woot Woot à 5 min de chez moi

 

Et en plus tu te fais des nouveaux amis super vite.

Et en plus tu te fais des nouveaux amis super vite.

Mais c’est aussi ces moments de solitude ou tu te retrouves bien CONNE.

Je cherchais des chanteurs francophones du Maghreb pour faire découvrir à mes étudiants. Youtube mon ami, tu commences avec Rachid Taha et même Carte de séjour, tu passes par Faudel, tu atterris tu sais pas comment à M Pokora (WTF vraiment), alors ton cerveau fait une connection avec Amel Benz et tu te retrouves à chanter Ma philosophie à tue tête dans l’appart. Tu vois Magic System et là c’est la folie dans l’appart, les voisins doivent penser que ça y est, je me suis convertie.

Et là, tant qu’on y est, tu penses Diams, Blonde Platine, Why not quoi !

Tu cherches sur Youtube Diams, toute excitée, et là le drame, tu tombes sur une vidéo de Diams, voilée des pieds à la tête, parlant d’asile et de dépression.

Là, j sais plus.

Là, j sais plus.

Le pire (c’est pas ça), c’est que la vidéo date de 12 ans (en vrai 4 JE CROIS), et que Je ne le savais même pas.

PERSONNE ne m’a tenue au courant ?! Autre chose à me dire la France?!

3 Responses to “Le jour ou Diams n’était plus Blonde Platine”

  1. Ccile

    Si jamais, je t’informe que Thierry Roland et Jean-Luc Delarue sont morts… J’ai tjrs un doute quant à Sim par contre. Mais des transformations comme celle de Diam’s, j’en vois pas d’autres aussi spectaculaires… 😉

Comments are closed.