Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour ou j’ai eu très froid aux fesses.

3 jours et demi à Chicago, je reviens à Van et c’est le printemps dans toute la ville.

Février, vive le printemps à Vancouver !

Février, vive le printemps à Vancouver !

3 jours et demi à Chicago, keske j’y ai fait?

– J’ai failli perdre 8 orteils en attendant un train pendant 15 minutes sur un quai de gare (moins 20 en talons, ça aide pas).

HELP.

HELP.

– J’ai mangé de la pizza jeudi, vendredi et samedi, incluant une première, la pizza ”deep dish” typique de Chicago. Une couche de pâte, du from et genre épinards, de la pâte encore, du from et de la bonne sauce tomate. Rien que du léger quoi.

Du léger, rien que du léger !

Du léger, rien que du léger !

– Je suis allée faire une bonne séance de gym dans un club ultra chicos privé, j’y suis même entrée la braguette ouverte, HELLO RICH PEOPLE ! Je me suis perdue dans les vestiaires, plus grands que la maison de mes parents, ou que le triplex de mon hôte (Vive le couchsurfing amélioré).

Une bonne séance de cardio avec qqs autres en regardant Fox News, what else?!

Une bonne séance de cardio avec qqs autres en regardant Fox News, what else?!

En même temps, je déconne, mais je totally reviens en été pour leurs 2 piscines sur le toit:

Un rooftop sans prétention.

Un rooftop sans prétention.

– J’ai parlé grammaire anglais et latin en mangeant de la pizza (encoooooore) et buvant du Malbec avec un vieux vieux vieux monsieur docteur, qui jubilait à pouvoir parler Gérondif et Datif avec une jeune fille (MOI donc si certains n’avaient pas compris).

– Et surtout, j’ai eu un entretien dans une école de français (après y avoir déjà postulé en 2011 et 2013 quand même. Si ça ce n’est pas de la persévérance). Donc d’ici 2 semaines, je vais me retrouver potentiellement à devoir prendre une décision.

Le lieu, 25km du centre, une des villes les plus ”wealthy” des States, lieu de tournage privilégié de films cultes: Ferris Bueller’s day off, Breakfast Club et 16 Candles (si vous ne connaissez pas les 2 derniers, allez les voir IMMÉDIATEMENT).

Une petite maison sans prétention.

Une petite maison sans prétention.

 

Alors, donc? Avis?

7 Responses to “Le jour ou j’ai eu très froid aux fesses.”

  1. E.

    c’est dur de donner un avis sur la vie de quelqu’un d’autre quand même…t’avais l’air de dire que tu voulais te poser non? A Vancouver? Ou ailleurs?

    • hellostephanie

      oui j’ai dit ça, mais ai du mal à me convaincre que ce soit Vancouver… peut-être parce que la vie est très chère, parce que je suis toujours antre des contrats temporaires, parce qu’il me manque qqn (et n’ai pas le feeling que ça se passera ici) etc etc.. Et Les Etats-Unis sont bêtement un rêve d’enfance.

  2. Seb.

    Pour moi, la question ne se pose même pas : Chicago all the way. Mais je ne suis clairement pas objectif

  3. Estelle

    Et pourquoi l’Amérique du Nord ?

    Au fait, je viens de voir (enfin je viens de me souvenir … longue histoire) que vous m’aviez laissé votre mail dans un autre article. Je vous écris demain si je peux ! ^^ C’est pour une interview (rapport de stage).

    • hellostephanie

      Et pourquoi pas? :) L’économie, et surtout la vision plus positive et optimise des américains du Nord. Non à la déprime francaise !

  4. Estelle

    I second you about France 😉

    Perso, après plusieurs années en Colombie Britannique j’ai des envies d’ailleurs ! Taïwan <3 mais aussi Bahraïn ou KSA. On verra où le vent me guidera :)

    Aussi, j'ai "trouvé" mon mari ici (pour dire que c'est possible). Il n'est pas canadien par-contre.

Comments are closed.