Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour où j’ai eu un sponsor aux Mangeurs de Fromage Anonymes

Je n’osais rien dire, j’ai honte, honte, honte. Mais je suis déjà à J+7, je tiens le coup, j’ai envie dire que je n’en ai même plus envie.

Non, là, faut pas exagérer. J’y pense touuuuuuuuus les jours, surtout le soir. Et aussi un peu un milieu de journée.

Noooooooooo

Noooooooooo

Et oui, je ne mange plus de fromage. Le bloc de Smoked Cheddar entamé est planqué tout au fond du frigo, j’ai fait don du Saint André à un ami, et je laisse moisir un vieux bout de fromage dauphinois.

J’avoue en avoir bien profité entre la Corse, la France Savoyarde et même ici cet été. Et puis la semaine dernière, mon coach m’a demandé mon poids, me proposant d’en perdre (le genre de conversation typique dans un club de boxe donc), histoire d’éventuellement monter sur un ring le mois prochain. Évidemment, j’ai dit oui. J’ai quand même avoué que je ne savais pas trop quels ”abus” couper. Je ne mange que rarement du pain, ou sans gluten, pas de pâtes, pas de lait (que d’amandes ou autre), pas de bouffe industrielle ou très très rarement. ”Yeah but you eat bread, and cheese”.

Euuuuuuuh… maybe… Dès le soir, je rentrais à la maison paniquée, en me disant, MAIS MON DIEU la vie est TROP injuste, c’est HORRIBLE, IMPOSSIBLE. Arghhh je faiblis déjà, la tête me tourne…..

Heureusement, le boxer a suggéré de m’aider, un peu comme un Sponsor aux Mangeurs de Fromage Anonymes. Les premiers jours, j’avais droit à la question plusieurs fois par jour ‘‘No cheese, right ?!”. Bin figurez-vous que ça m’a aidée. Aussi le fait que mon coach compte sur moi, et que de toute façon je me plaignais de ne pas perdre avec tout le sport. Au moins, les abdos sont de nouveau apparents, c’est déjà ça.

Par contre, je n’ai rien dit à mes parents de peur qu’is ne me déshéritent, ni au consulat au cas où ils me déchoient (j’avoue, j’ai été obligée de chercher la conjugaison au subjonctif) de ma nationalité.

Cela reste donc entre nous.

Allez, je vais retourner manger ma pomme. TROP bien.

8 Responses to “Le jour où j’ai eu un sponsor aux Mangeurs de Fromage Anonymes”

  1. Nanou

    Mais enfin, faut garder des petits plaisirs! Moi je suis GROSSE maintenant, et pourtant comme toi je ne vois pas trop où j’abuse: pas de pain, pas de charcuterie, pas de junk food, très peu de fromage (vraiment très peu) pas d’alcool, jamais de soda, pas de chocolat, pas de bras (euh non)…Les sablés Mc Vitie’s? Meuh non voyons. Et puis merde hein, c’est pas le moment. Bises.

    • hellostephanie

      Moi aussi je mange sainement, et pourtant, avec tout le sport, je ne perdais pas. Eliminé complètement la bouffe industrielle, processed. Pas de dairy… Et les hormones ? tu as checké tout ça ? La fille que je coache a des pbs, elle est allée voir un nutritionniste etc…

  2. Nanou

    Oui, je crains que les hormones ne jouent un rôle considérable. Le pire c’est que je pense qu’en réalité je ne mange pas ASSEZ: un seul vrai repas par jour et un snack la nuit (insomnie), thé et biscuits. En plus moi qui ne faisais quasiment pas de sport, je nage et je marche maintenant (bon, raisonnablement hein), et puis le départ de mon mari m’a occasionné tellement de peine/stress/soucis que logiquement je devrais maigrir. Mais non. J’arbore un gros bide pâte-à-pizza… l’horreur, quoi.

    • hellostephanie

      Bon, deja il faudrait manger un peu xoxo
      Pour le gros bide, oui, on en parlait justement hier avec la fille que je coache, elle me disait que c’est qqchose ne va pas (duh !). Essaie de voir un nutritionniste et vérifier tout ça, équilibrer ton système…

  3. Carolinetys

    Arf ! A croire que le mois de septembre correspond au mois sans fromage. Je suis dingue de fromage et mes hanches un peu trop aussi! Du coup plus de fromage depuis le 6 septembre 19h43! Y a des dates qui marquent allez savoir pourquoi ? Je tiens le coup mais je commence à en rêver la nuit …. ça craint :D. Le from est mon seul vice avec la bonne bouffe , le chocolat, les patisseries (Haaa n’en jeter plus la cour est pleine). Bref je ne mange jamais de plat cuisinés, ni de viande mais bon les hormones font peut-être un coup de Trafalgar. Point positif quand même j’ai perdu du poids, heureusement.

    • hellostephanie

      Ha ! Le mois du fromage ! Moi aussi, je me souviens de la date :p

Comments are closed.