Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour où j’ai passé mon vendredi soir à la salle de sport

Je me suis toujours demandé qui étaient ces gens qui allaient à la salle de sport le vendredi soir tard (ou le samedi soir). Après 19h27, moi, j’ai qu’une envie, c’est trainer en survêt chez moi, avec un verre de vin et Netflix. Dans cet ordre.

Bin après avoir passé ma soirée à la salle vendredi soir, je me demande toujours. Ha ! Si, ça, ce n’est pas de l’info. Avec le boxer, quand on va à la salle de sport un vendredi soir, c’est pour se taper dessus. Au sens littéral, rassurez-vous.

Vers 21h30, je suis ressortie de la salle avec un nouveau beau bleu au coude – entre temps devenu un joli marron – (la prochaine fois, quand je lui donnerai comme conseil de ”pro” de taper là ou ça fait mal, je préciserai : ”flesh” -rien de tel qu’un bon coup de pied dans le bide ou dans le quadricep-. Pas dans l’os. C’est con et ça laisse des traces).

Lui en est ressorti avec un nez bien rouge, et un visage légèrement endolori, parfait pour le lendemain, où il faisait le dj dans un bar. Du coup, quand j’ai été présentée à ses amis lors de cette petite soirée électro fort sympathique, certains m’ont dit: ”Oooooh So it’s you who punched him in the face! He told us about you”. C’est quelque chose dont j’ai toujours rêvé, que les amis d’un mec sur qui j’ai un énorme crush entendent parler de moi de cette façon : Oh c’est toi qui lui tapes dessus les mardis et vendredis soirs !

Bon, arrivée à la 2ème ou 3ème personne qui m’a dit cela, j’ai légèrement commencé à m’inquiéter, et suis donc aller vérifier auprès de l’intéressé que tout allait toujours très bien entre nous. En gros, je lui ai payé un verre.

Le lendemain, tout était semble-t-il oublié (mise à part le bleu au coude maintenant marron foncé-jaunasse), puisque nous sommes retournés faire du sport (mon dieu, mais QUEL plaisir de faire de la muscu -bien- accompagnée, tellement moins chiant que seule), et le boxer de me faire remarquer :

– ”Did you see, the yoga studio is free at that time of the day!!!! (en plein après-midi pendant un long weekend, tu m’étonnes. Les gens sont partis et nous, on fait des tractions et des abdos). ‘

Mmmm yeah… You want to go sparring now?!!

No!! But for next week!!

Oh putain, j’ai engendré un monstre.

Avant :

couple running-jogging

On est beaux, tout va bien, la la la

Après :

Tense-sparring

La fête du slip

2 Responses to “Le jour où j’ai passé mon vendredi soir à la salle de sport”

    • hellostephanie

      Haha ! Je me suis remise à écouter Claude ces dernières semaines.

Comments are closed.