Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Le jour ou j’étais même pas tranquille pour me laver les oreilles.

Non mais c'est vrai quoi.

Non mais c’est vrai quoi.

Avant-hier, au téléphone avec Gipsy King (et oui, kilucru, la belle aventure continue), au milieu de deux sujets plus ou moins sérieux:

– Hey french Girl !! (ça commence bien, je le sens bien) What is it all about with the Q. tips !!??!!

– Hu? Whay? Why? Did I leave one somewhere?!

– My ex was also using it everyday.

– It’s not because you dated TWO french girls and you know  ALL of them (non mais OH. Surtout ne pas me comparer à l’ex, t’es gentil).

– 3 !!

– Quebecers don’t count (je sais c’est méchant, je ne le pense pas, mais sur le coup, ça m’a soulagée).

– Oh.

Et voilà comment j’ai gagné ce grand débat à coup d’arguments infaillibles.

 

NEXTTTTTTTTTTT,

Sinon, lundi c’était l’été, journée idéale pour faire le tour du Stanley Park en moto. Et vivre son allergie printanière à pleins poumons.

C'est pas pire.

C’est pas pire.