Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Les vieux amants

Yum, Ice cream

Yum, Ice cream

Few days ago, on my way home from work, 8pm, walking down Robson with all its little lights in the trees…

Je passe un couple, relativement âgé, bras dessus-bras dessous, entrain de ricaner:

– (The lady) ” How are you sure you know where we’re going? (giggling)

– (the old man) OF COURSE I know where we’re going !! (giggling)

I’m not that sure about that !”

Et les deux se remettent à rire, toujours bras dessus-bras dessous.

Lalalalaaaa

Lalalalaaaa

J’aurais aimé les suivre juste pour profiter de ce joli moment. Depuis combien de temps ces deux petits vieux vivaient ensemble, se connaissaient? Cette capacité à se taquiner après tant d’années, ça vaut de l’or.

Quand j’ai partagé ce joli moment avec le …. le campeur (nom de code pour un personnage qui devrait devenir récurrent, le campeur photographe), sa réponse, presque aussi romantique:

Maybe they just met on Tinder ! SENIOR Tinder“.

On repassera pour l’extrême romantisme, mais qui sait, si ça se trouve, y a vraiment un Tinder pour Seniors, et je vais devoir aller voir ça d’ici 1 an ou 2. HELP.

PS: Une belle occasion de réécouter du Jacques Brel.

2 Responses to “Les vieux amants”

  1. Nanou

    je pense que ce n’est pas si rare que ça en fait ce genre de moments. Avec l’Homme, malgré notre très jeune âge (hum) on est ensemble depuis 24 ans et je sais qu’il y a une complicité pour certains trucs qui n’existe qu’entre nous deux. Même nos filles nous disent que parfois elles sont larguées par “nos” conneries, les trucs débiles qui nous font rire, les allusions qu’on est les seuls à comprendre. Tout n’est pas rose tout le temps, loin de là, mais justement heureusement le temps n’amène pas que la routine, il crée aussi des liens très forts. J’espère que ça va opérer avec Campeur-Photographe, really! Bises XXX

    • hellostephanie

      c’est cool et mignon ce que tu dis :)
      J’en saurai plus…. vendredi soir !

Comments are closed.