Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Paie ton extrême

Y a des jours comme ça. Un dimanche pluvieux dans un appart vide.

Après ma visite chez les canadiens et américains pour recevoir ma carte Nexus (à moi le passage en voie express à l’aéroport et aux frontières américaines, yayyyyyy), je me suis dit qu’il fallait que je fasse un truc intense et EXTRÊME pour me vider la tête. La boxe marche bien car t’as tellement mal et t’est tellement focalisé sur la technique, que tu n’as techniquement par le temps de penser à autre chose.

Il pleut à torrent, j’habite en bord de mer, je vais aller courir ! Courir sous la pluie, rien de tel pour rentrer vidée. Et trempée donc. Parfait, le voilà ton extrême.

La grisaille, c’est beau.

Bon je déconne (un peu), c’était la Chandeleur et je devais me gaver de crêpes tout l’après-midi.

Bref, je pars, prête à affronter la pluie, que dis-je la tornade, l’hurricane, coupe-vent (rose), polaire et casquette enfoncée jusqu’aux oreilles.

Je sors.

La pluie s’est arrêtée. Complètement. Même pas un petit crachin de merde. You’re kidding me. Je cours 10 minutes, j’arrive à l’orée du Stanley Park, me dis que pour l’extrême on repassera, c’est la merde. Je cours encore 10 minutes, réfléchis (environ 2 secondes), et décide de ne PAS faire demi-tour. OMG.

Aujourd’hui, après avoir fait une heure de sport lors des 9 derniers jours, bu tous les jours, bref, un jour de GRANDE forme, ce sera le jour ou je ferai le tour en ENTIER du parc. 9 bornes? 10?

Quand je suis arrivée au Lions Gate Bridge, ça faisait environ 45 minutes que je courrais et j’étais en train de mourir, mes genoux aussi. J’ai passé ce pont de merde et 25 kms de seawall se sont encore déroulés sous mes yeux… c’était loiiiiiiiiiin, et j’avais pas le choix calisse (oui, j’en étais arrivée au point ou je jurais en québécois).

Je suis arrivée devant chez moi, 1h10 plus tard, DANG. J’ai monté mes 2 rangées d’escaliers à 4 pattes, et ai mangé 24 crêpes pour me féliciter.

14893 calories déguisées sous forme de cuteness.

14893 calories déguisées sous forme de cuteness.

Tap on the shoulder.

 

 

 

2 Responses to “Paie ton extrême”

  1. Nina

    mdr !
    La course à pied parfaite pour bien manger après (il faut reprendre des forces…) tradition oblige

Comments are closed.