Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Petits tracas de la vie quotidienne

Amen

Amen

J’ai un peu honte, ou est la foi, je l’ai un peu perdue, mais, mais mais, est-ce que vraiment Dieu m’a donné la foi??? (je ne sais absolument pas pourquoi j’ai soudain cette horreur en tête).

Depuis Chicago, il s’en est passé des choses. Non je déconne.

J’ai invariablement enseigné l’usage du passé-composé et de l’imparfait, ainsi que les pronoms d’objet direct et indirect à mes étudiants, ainsi que comment demander son chemin si vous êtes perdu à Paris (well let me tell you, you’re screwed !).

Je n’ai pas eu le poste à Chicago, enfin je crois, mais j’ai pas cherché car entre temps j’avais décidé de ne pas renouveler l’expérience de tout recommencer dans une ville ou il fait moins 40 en hiver. Already done last year.

Mon nouveau part-time est super. Moins les journées entières dans un bureau devant un ordinateur: J’ai beau servir la bonne cause (l’éducation, la santé, les élèves), rien à faire. Je ne suis pas faite pour ça.

Autant dire que mes 4 jours (5 si on compte le jour maladie -humhum- pris en plus) pour Pâques, furent bien appréciés. Un camping car aux couleurs canadiennes, un vieux chien, un très bel homme, du vin et plein de rencontres. On est pas bien là…

IMG_1696

Trop dure dure dure la vie.

 

Maintenant que notre non-hiver est terminé, on peut apprécier un beau printemps, un peu blasant, tous ces couchers de soleil et ces cerisiers en fleurs tout de même.

Sinon, le romano photographe (l’homme) est en ville, tous les matins, je quitte discrètement en toute classe le RV garé sur la plage pour rentrer chez moi (Walk of Shame quoi), histoire de tenter de me refaire une ”beauté” chez moi avant d’aller à l’usine. Et donc ce matin, je reçois ce charmant texto (qui prouve combien on s’entend bien):

”Just want to say thx for leaving me high and dry (-je ne connaissais d’ailleurs pas cette expression, d’ou ma réponse) in the toilet with no toilet paper.

Et ensuite:

– You are so dead.

– I’m sorry ! Wait ! high?! At noon? (mon dieu, la QUICHE).  Blowjob maybe, and you’ll forgive me? (Oui, je sais CHEAP).

– That’s ur solution for everything!! Ok. Yes.”

Voilà. C’est tout. Sur ce, je vais retourner à ma musique de merde.

4 Responses to “Petits tracas de la vie quotidienne”

  1. sebseb

    Et oui, les matins sont ‘durs’ pour nous les hommes surtout quand une charmante demoiselle
    quitte notre couche commune avant nous arf…
    Amis de la poésie bonjour ;)))))))
    Bref, je te rassure, ta réponse est tout à fait logique :p (quand on est francais (d’origine) j’imagine !!!

    Bonne continuation miss

  2. Nanou

    Mais NON!!! Tu n’as pas ECRIT ça?! Toi, l’incarnation de la classe, du style et de l’élégance. Oh blimey…

Comments are closed.