Tribulations d'une Lyonnaise au Canada

Vis ma vie de canadienne

Autant tu peux te sentir vraiment canadien.ne SANS devoir boire et vénérer Timmies (Tim Hortons) (j’insiste, tu peux te déclarer canadien et ne pas aimer leur jus de chaussette, c’est autorisé),

Pas du tout cliché.

Pas du tout cliché, le canoë sur un lac avec le matis de camping.

 Autant, tu peux pas te dire vraiment canadien.nne, mais VRAIMENT pas, si cet été tu n’as pas au moins une fois: 1. fait du camping sauvage, ou si tu as plus de chance et de ”relations”: 2. passé un weekend dans un cabin près d’un lac, 3. fait du canoe. Bonus point si tu as fait du camping sauvage ET du canoe en même temps.

Alors si Immigration Canada tarde à me donner ma citoyenneté, je m’auto-proclame canadienne. Je suis partie sur un lac, en canoe, faire du camping. DingDing Ding.

Donc c’est beau, on se baigne, on s’extase, tout va bien:

Oh c'est beau.

Oh la la comme c’est beau.

Et puis quelques minutes plus tard, l’ami, expert en camping, nous dit, tranquillement en sifflant sa bière:

”- The only thing about this place is the snakes.

– Excuse-me? (ça, c’est moi)

– Yeah, there are some snakes in the water. And on the rocks. They like the hot rocks in the evening.

– Right. Awesome.”

Autant dire que je me suis ensuite baignée en TOUTE tranquillité. Vive le camping.

<photo 1.JPG>

Oh la la c’est re beau. Sauf le petit con de Charly le serpent. Sa mère.

2 Responses to “Vis ma vie de canadienne”

  1. vio

    :) tte à fait cliché … Manque plus que l’homme en chemise à carreaux, bises

Comments are closed.